La bonne année

L’année a été difficile pour la Nation. Nos concitoyens sont pour beaucoup en difficulté sociale ou psychologique, notre société se fragmente …  

Plus que jamais, « on » compte sur nous !

Mais beaucoup d’entre nous sont moroses … Une proportion croissante de confrères disent déconseiller à leurs enfants de devenir médecins …

Quel sera mon exercice demain ? Aurai-je encore les moyens, matériels et réglementaires, de soigner avec la nécessaire indépendance ? Est-ce que je ne risque pas de m’épuiser, de mettre en danger ma vie personnelle et familiale, ma santé, mon entourage ?

Et si, collectivement, les médecins étaient menacés de « burn-out » ?

Pour chacun d’entre nous, notre Ordre professionnel essaie de mettre en place des dispositifs de soutien : ARENE, ligne d’écoute J7/H24, promotion d’une médecine du travail destinée aux médecins de tous exercices dont les libéraux, mais surtout entraide au quotidien grâce à la disponibilité de conseillers toujours à l’écoute dans la discrétion et la confraternité.

Ce sont quelques-uns des éléments curatifs du mal-être partagé par beaucoup. Mais c’est de la prévention qu’il faut faire avant tout !

Alors, ensemble, nous vous proposons de revenir à nos fondamentaux : soigner avec compétence et empathie nos prochains nécessite que nous soyons forts au sein de la société qui nous entoure et qui a bien besoin que nous restions « sur le pont »  

En 2016, grâce à la confraternité et au professionnalisme de vos conseillers départementaux, je continuerai à militer pour que soit entendue la déontologie des médecins au service des patients, pour que nous restions au cœur du « contrat social ».

Notre rôle, notre force passeront par 3 mots-clés :

UNITÉ :

- de tous les médecins du département, quels que soient leur spécialité et leur mode d’exercice

- des départements Lorrains au sein de la nouvelle région

- solidarité,  confraternité et entraide individuelles

OUVERTURE :

- générationnelle vers nos jeunes collègues et leurs modes de communication, vers les plus expérimentés et les Anciens

- professionnelle vers les autres professionnels de santé dans le respect de nos prérogatives, vers les établissements, les acteurs institutionnels

- vers l'avenir et la médecine 3.0 qui nous attend demain

INDEPENDANCE :

La loi « de santé » doit nous remobiliser pour défendre ce qui est au cœur de notre relation avec nos patients, ce qui conditionne la confiance dont ils nous honorent. 

Nous essaierons de mériter votre confiance.

Au nom de tous les conseillers, je vous souhaite une année d’épanouissement professionnel et personnel, tournée vers l’avenir, vers nos jeunes ou futurs collègues… et avant tout vers nos patients !

Avec mon dévouement confraternel.

Dr Bruno Boyer